Modèle pour l'intégration

 


Beaucoup d’entreprises parlent des projets d’intégration pour des collaborateurs étrangers – chez WILVORST ce sujet est bien evident depuis longtemps. Au site de la maison à Northeim plus de 200 collaborateurs et 18 apprentices travaillent chaque jour au succès et progrès de WILVORST. 16% de l’effectif n’est pas d’origine allemande et fabriqent des costumes de mariage pour le plus beau jour de vie.

 

Le débat actuel sur l’intégration de spécialistes qualifiés étrangers aux entreprises allemandes, qui était provoqué par la vague de réfugiés, est totalement inutile chez WILVORST depuis longtemps. Depuis des années les collègues coopèrent main dans la main chez ce spécialiste et leader du marché pour des costumes de mariage et de la mode festive pour hommes – n’importe d’ou il viennent. Entre-temps 16% des 200 collaborateurs de WILVORST ne sont pas d’origine allemande, il y a quelques collègues qui gardent leur nationalité. La Russie, Turquie, Ukraine, Pologne, Roumanie, Lithuanie, Géorgie, Yugoslavie, le Vietnam, Kosovo et l’Ouzbékistan – chez WILVORST on vit l‘intégration chaque jour. Pour l’entreprise de tradition, qui a célébré son 100e anniversaire en 2016, l’intégration est considérée comme acquis. De plus, WILVORST est en contact avec deux réfugiés qui viennent du secteur de couture et qui sont embauchés dès que leur formation linguistique sera avancée.